Bart DE WEVER est plus intelligent que ces propos populistes - 16 novembre 2015

 

Christine DEFRAIGNE, Présidente du Sénat, est lassée par les déclarations de la NVA sur le Sénat. Que peut-on faire contre la mauvaise foi ? Mettons les choses au point.

 

Le Sénat n’a pas supprimé la séance plénière pour la remplacer par l’accueil de Charles Aznavour.


La NVA elle-même a demandé de postposer la séance plénière car elle ne souhaitait pas débattre d’une demande de rapport d’information sur le climat, formulée par Ecolo.
 

La majorité fédérale a voté le report de la séance plénière (la Présidente s’est abstenue). Celle-ci n’a pas été remplacée par un accueil de Charles Aznavour puisque l’assemblée ne réunit jamais sa plénière le lundi.

 

L’amalgame des deux événements est malhonnête intellectuellement. De plus, les commissions se sont réunies normalement ce lundi.
 

Si Charles Aznavour a été reçu, c’est en sa qualité d’ambassadeur d’Arménie auprès des NU. Le Sénat a toujours été pionnier dans la reconnaissance du génocide arménien.
 

On connait les attaques incessantes de la NVA à l’égard du Sénat, c’est son obsession, mais la mauvaise foi a ses limites.
 

Par ailleurs, profiter des événements tragiques survenus à Paris ce vendredi, pour en revenir à ses propres fixations communautaires est particulièrement malvenu. Christine DEFRAIGNE s’en réfère à l’accord de gouvernement qui maintient le Sénat.
 

Bart DE WEVER est plus intelligent que ces propos populistes.

Le site du MR

MR : Mouvement réformateur

Suivez-moi !

Facebook Christine Defraigne Twitter Christine Defraigne

Inscription à la newsletter

Newsletter :