Juguler la violence et préserver le commerce, ce n’est pas mission impossible ! - 16 juillet 2013

Christine Defraigne, cheffe de groupe MR au conseil communal, regrette la nouvelle nuit de violence qui a agité le quartier du carré ce samedi 13 juillet 2013


Une nouvelle fois, elle déplore l’insécurité qui règne dans les rues de Liège.


Pas de zone de non-droit, pas d’effacement de la norme même dans le carré !
Le carré n’a pas vocation à devenir une zone de non-droit, il doit rester festif. Nombreux sont les moins-jeunes qui y passaient leurs soirées et qui déclarent maintenant qu’ils n’y laisseraient pas aller leurs enfants à cause de l’insécurité.


« Cachez cette violence que je ne saurais voir ».
Si le Bourgmestre de Liège semble avoir réagi « à chaud », toute fermeture effective et à une heure moins tardive des cafés ne devra et ne pourra se faire qu’en concertation avec le secteur qui y semble opposé. La crise frappe déjà très durement les commerçants liégeois.
Il faut donc remédier au manque de sécurité pour que celui-ci ne porte atteinte à l’activité économique et festive. Ainsi, dans le domaine du football le jour de matchs « sensibles » on n’interdit pas la tenue du match, mais on augmente le dispositif policier ! Le Bourgmestre doit prendre ses responsabilités.


Christine Defraigne plaide, de nouveau, pour le renforcement du dispositif général de sécurité dans les rues du carré : augmentation des caméras de surveillance et des patrouilles de sécurité, mesures fermes pour éviter les bandes, comparution immédiate des fauteurs de troubles sur PV et réaction directe ferme et intransigeante de la justice.


La cheffe de groupe MR au conseil communal est également favorable à la prise d’une mesure qui interdirait aux Night-Shops de vendre de l’alcool à partir d’une certaine heure. Ils ont pignon sur rue dans ce quartier et leurs bouteilles en verre ont causé assez de problèmes !


« Il est urgent de réunir l’ensemble des acteurs concernés : pouvoirs politiques, police, commerçants et riverains afin de trouver des solutions acceptables pour tous et prises dans l’intérêt de tous » conclut Christine Defraigne.

Le site du MR

MR : Mouvement réformateur

Suivez-moi !

Facebook Christine Defraigne Twitter Christine Defraigne

Inscription à la newsletter

Newsletter :