Lutte contre le terrorisme: importance de la voie du trouble à l’ordre public. - 10 juin 2016

Communiqué de presse du groupe MR au conseil communal de Liège

Depuis plusieurs années, nous interrogeons le Collège sur le centre culturel Markaz Attawhid et le danger qu’il représente. Cette école clandestine prônait un islam radical et était fréquentée par de trop nombreux enfants déscolarisés. Ce 27 mai 2016, des mesures ont enfin été prises… mais uniquement administratives, et donc provisoires ! Effectivement, la Ville a fermé ce centre pour infractions urbanistiques, soit des mesures qui ne sont qu’un emplâtre sur une jambe de bois. Fermer pour cette raison obligerait la Ville à lever les scellés dès que les propriétaires auront rendu le bâtiment conforme.

Ce 30 mai 2016, le groupe MR a mis en exergue qu’il était nécessaire d’invoquer le trouble à l’ordre public pour passer à la vitesse supérieure et fermer définitivement Markaz Attawhid. Malgré les réticences du bourgmestre lors du conseil communal, il semblerait que notre proposition ait porté ses fruits: la presse nous informe aujourd’hui que la procédure aurait été lancée en ce sens. Si tel est le cas et que ces informations se confirment, le groupe MR pourra être satisfait des mesures prises par le Collège. Nous attendons une communication officielle qui nous donnera de plus amples informations sur la situation. Si la décision de la fermeture définitive de ce centre est prise, nous pensons qu’elle est bénéfique et qu’elle pose le jalon de la lutte contre le terrorisme issu du radicalisme. Nous espérons que la procédure mise en œuvre par la Ville de Liège servira d’exemple à d’autres villes wallonnes, comme celle de Verviers par exemple.

Par ailleurs, nous souhaitons que la Ville continue à agir et prenne des mesures proactives pour permettre aux Liégeois(es) de se sentir en sécurité. Elle doit veiller à ce que ces écoles clandestines, où qu’elles soient, qui représentent un danger réel pour une ville et ses citoyens, ne se multiplient pas et ferment définitivement leurs portes. Le groupe MR au conseil communal de Liège sera particulièrement attentif à cette situation et n’hésitera pas à interroger le Collège à ce propos, car la sécurité de tous est en jeu.

Christine Defraigne, Cheffe de groupe et le groupe MR au conseil communal
Sébastien Bovy, Fabrice Drèze, Gilles Foret, Elisabeth Fraipont, Pierre Gilissen, Louis Maraite, Raphaël Miklatzki, Audrey Neuprez, Diana Nikolic, Michel Peters

Le site du MR

MR : Mouvement réformateur

Suivez-moi !

Facebook Christine Defraigne Twitter Christine Defraigne

Inscription à la newsletter

Newsletter :