SDER : Liège asphyxiée. Chronique d’une mort annoncée ? - 24 février 2014

Le conseil communal de Liège se prononcera, ce soir, sur l’avis à remettre au Gouvernement wallon dans le cadre du Schéma de Développement de l’Espace Régional (SDER).
 

Le Mouvement Réformateur au Parlement wallon demandait depuis longtemps une révision du SDER. Le processus fut lent, cher (1 million d’euro) et ne sera sans doute pas l’électrochoc amorçant le redressement économique wallon.
 

« L’analyse fournie par les services de la ville est intéressante et de qualité. Nous comprenons l’embarras du Collège qui voudrait jeter le texte d’un revers de la main mais qui, à trois mois des élections, doit se montrer solidaire d’un olivier à bout de souffle » indiquent les conseillers MR.
 

« Ce SDER inquiète, il est porteur de grands dangers pour Liège » s’indigne Christine Defraigne, cheffe de groupe. « Nous sommes isolés face au trio Mons - La Louvière - Charleroi, à quelle sauce serons-nous mangés ? » s’inquiète-t-elle.
 

Pierre Gilissen s’interroge : « Aucune concertation ne s’est tenue avec Verviers, pourquoi ? Par ailleurs, le SDER prévoit des « bassins de vie » mais qu’en sera-t-il de l’avenir des aires de coopération supra-communales déjà existantes aujourd’hui : Provinces, intercommunales de développement économique, zone de police,… ? ».
 

Le MR s’inquiète également du sort réservé au tram « quasi inexistant », à CHB « que le SDER envisage comme un axe à réaliser sur 2 fois deux bandes et plus comme autoroutier » et à l’aéroport de Bierset « qui doit prioritairement se développer dans le secteur fret pour laisser le transport passagers à Charleroi ».
Dans ces trois dossiers, Liège risque d’être de la revue !
 

« La portée juridique du document ne devrait pas nous enfermer dans ces options, mais il faut être sûr qu’il ne servira de prétexte au Gouvernement wallon pour isoler Liège face au Hainaut largement surévalué dans ce SDER » conclut Christine Defraigne.

 

Le site du MR

MR : Mouvement réformateur

Suivez-moi !

Facebook Christine Defraigne Twitter Christine Defraigne

Inscription à la newsletter

Newsletter :