Budget 2018: un héritage plombé - 19 Décembre 2017

Quel avenir pour la Ville de Liège ? L’héritage que les autorités laissent pour les générations futures est lourd : toujours plus de taxes, une dette qui va exploser, des réserves appauvries, des dossiers oubliés, un Plan de Gestion chétif, la question des pensions non-résolue.  La liste est longue.

 

Le budget 2018 est, hélas, aussi plat que les précédents. Aucune mesure forte n’a été prise. La majorité actuelle reprend les mêmes ingrédients, les casseroles sales et la vaisselle ébréchée pour nous mijoter le même plat sans saveur. A force, la lassitude s’installe.

 

La situation de la Ville est précaire. La dette s’élève à 818 millions toutes données confondues. Elle doit, donc, entre autres, supporter la charge de la dette (9,751 millions €), gérer le dossier des pensions et assumer une trésorerie au solde négatif. Au registre des mauvaises bonnes intentions, la seule solution avancée est l’emprunt.

 

Les chantiers sont énormes. Cela fait 6 ans que les autorités liégeoises auraient dû repartir de zéro car les fondations existantes sont vraiment instables.

 

La première question à se poser était : « quelles sont les missions prioritaires et comment les remplir » ? Jamais cette majorité ne s’est posé les vraies questions, elle n’a donc plus la crédibilité pour y répondre.


Retrouvez ici l'intégralité de la conférence de presse

Le site du MR

MR : Mouvement réformateur

Suivez-moi !

Facebook Christine Defraigne Twitter Christine Defraigne

Inscription à la newsletter

Newsletter :