La sécurité des quais de Liège : un problème de taille ! - 28 octobre 2015

Auteur : Elisabeth Fraipont, Conseillère communale, Christine Defraigne, Cheffe de Groupe et le

groupe MR au conseil communal.
 

Ce 2 septembre, le groupe MR mettait en garde le Collège sur la dangerosité des quais, particulièrement ceux de la Dérivation. Aujourd’hui, c’est sur l’ensemble des quais de Liège que nous voulons communiquer, pour éviter de tragiques conséquences à l’avenir !
 

Nous demandions à la Ville de Liège d’exiger de la Région wallonne la mise en œuvre d’une solution de détournement d’une partie du trafic de transit qui traverse la zone urbaine. Quelques mois après, toujours rien, aucune nouvelle du Collège. Quand celui-ci va-t-il interpeller la Région à ce propos pour dégager, ensemble, une solution nécessaire pour la Ville ?
 

Lors du conseil communal de ce 26 octobre 2015, Gilles Foret, Pierre Gilissen et Diana Nikolic ont interrogé le Bourgmestre de Liège à propos de la sécurisation des quais, cette fois-ci celui des Ardennes. Une fois de plus, nous avons eu droit à une réponse vague qui décharge la Ville de toutes ses responsabilités : ces quais relèvent de la Région wallonne, mais ça ce n’est pas un scoop! Maintenant que les choses sont dites, que les faits sont clairs, il s’agit de passer à l’acte. Le Collège doit prendre le taureau par les cornes s’il ne veut pas voir se produire d’autres accidents mortels dus au phénomène de vitesse excessive sur les quais de Liège.
 

Poser un Lidar le lendemain, voire le surlendemain, d’un drame ne sert à rien si ce n’est muer son rôle dissuasif à celui d’une gerbe mortuaire comme un stigmate de plus d’une absence de prise de conscience de la dangerosité actuelle des quais !
 

L’annonce de la mise en place de radars pour sécuriser les quais a été faite hier, sans plus de détails. Quand ces radars seront-ils posés ? Où seront-ils installés ? Tant de questions et pourtant si peu de réponses. Telle est la logique du Collège lorsqu’il se sent impuissant et n’a pas de solution à proposer. Pourtant, c’est le rôle de la Ville d’assurer la sécurité de ses concitoyens, de ses touristes, de ses automobilistes.
 

A nouveau, le groupe MR souhaite donc qu’une solution globale soit dégagée pour asphyxier le phénomène et administrer à la Ville de Liège une bouffée de sérénité sur les quais !
 

Elisabeth Fraipont, Conseillère communale, Christine Defraigne, Cheffe de groupe
Et le groupe MR au Conseil communal :

Sébastien Bovy, Fabrice Drèze, Gilles Foret, Pierre Gilissen, Louis Maraite, Raphaël Miklatzki, Audrey Neuprez, Diana Nikolic, Michel Peters 

Le site du MR

MR : Mouvement réformateur

Suivez-moi !

Facebook Christine Defraigne Twitter Christine Defraigne

Inscription à la newsletter

Newsletter :