Liège : passons directement au budget de 2014 - 16 avril 2013

Le Groupe MR a pris connaissance de l’information selon laquelle le budget de la Ville de Liège ne serait pas prêt en mai et ne serait donc soumis au Conseil communal qu’en juin 2013.

« Toutes les autres Villes de Wallonie ont un budget et avancent. À Liège, alors que la majorité est identique depuis 24 ans, il faut plus de 8 mois pour pondre un budget qui de toute façon ne révolutionnera rien et ne changera rien » insistent les conseillers MR.

« On nous disait que ça n’avait pas de sens de faire une déclaration de politique générale complète sans budget et qu’on ferait tout en mai, mais finalement, le Collège change son fusil d’épaule et présentera un projet de Ville en mai puis un budget en juin. Pourquoi ce changement ? » s’interrogent-ils.


Quelles sont les conséquences pour les nombreuses associations de la Ville, pour l’administration, pour les écoles alors que les douzièmes provisoires n’ont plus de provisoire que le nom ?
 

La Ville vit au ralenti depuis la campagne électorale et ce n’est pas prêt de s’arrêter. Un budget en juin, deux mois de vacances pour le Collège, pas de conseil communal en juillet et en août, le budget servira pour 4 mois. C’est tout simplement inadmissible et cela prouve le manque de respect de la majorité en place pour la population et pour les principes de bonne gouvernance.


Au-delà du budget de la Ville, ce sont également ceux de la Police et du CPAS qui sont reportés. Pourtant, le CPAS – aux dires du Bourgmestre – devait connaître une réforme rapide permettant des économies et la police doit finaliser des projets importants pour la sécurité des Liégeoises et Liégeois.
 

« La Ville veut-elle innover et être la première à présenter son budget pour 2014 ? En effet, à ce rythme-là, le Collège peut intituler son budget : « Budget pour 2014 », il sera inhabituellement en avance » conclut Christine Defraigne, cheffe de groupe.

Le site du MR

MR : Mouvement réformateur

Suivez-moi !

Facebook Christine Defraigne Twitter Christine Defraigne

Inscription à la newsletter

Newsletter :