Proposition sur le bien-être animal - 21 janvier

Depuis de nombreuses années, l'abattage rituel des animaux, réalisé sans étourdissement préalable, fait polémique. La loi du 14 août 1986, dans son article 16, § 1er, prévoit que l'abattage ne peut se pratiquer qu'après étourdissement de l'animal ou, en cas de force majeur, suivant la méthode la moins douloureuse. Néanmoins, une exception importante existe. L'article 16, § 2, alinéa 2, prévoit qu'une dérogation à l'obligation d'étourdissement est cependant prévue pour les abattages prescrits par un rite religieux, à condition que l'abattage ait lieu dans un établissement agréé. Ainsi, les animaux abattus selon un « rite religieux » sont égorgés alors qu'ils sont pleinement conscients et réceptifs à la douleur.

Pourtant, le bien-être des animaux ne devrait souffrir d'aucune exception. C'est pour ces raisons que je souhaite que l''étourdissement préalable devienne obligatoire pour tout abattage, prescrit ou non par un rite religieux.
 

Retrouvez ici ma proposition de décret en vue d'interdire l'abattage rituel des animaux sans étourdissement préalable

Le site du MR

MR : Mouvement réformateur

Suivez-moi !

Facebook Christine Defraigne Twitter Christine Defraigne

Inscription à la newsletter

Newsletter :